Les principes et différentes voies alchimiques

L’Alchimie est une conception de l’Univers. Pour les alchimistes l’Univers a pour origine l’Unité qui se fractionne de plus en plus jusqu’à notre monde tel qu’il est autour de nous. Le premier fractionnement donne la Dualité: les ténèbres et la lumière puis après un nouveau fractionnement apparaissent les trois principes de l’alchimie: le sel, le soufre, et le mercure.

Résultat d’images pour alchimie sel soufffre mercure

Le principe sel : c’est la matière brute qui ne peut plus être plus dégradée.

Le principe soufre : c’est l’énergie brute qui est présente mais qui n’est ni différenciée ni orientée.
Le principe mercure : c’est l’information qui va orienter, ordonner et structurer l’énergie du soufre. Aucun de ses principes ne peut s’exprimer seul, le principe soufre a besoin du principe mercure pour s’exprimer. Cette expression ne peut être complète qu’avec le principe sel, elle crée à ce moment là toutes les structures de notre Univers

Résultat d’images pour sel souffre mercure

Le but de l’Alchimie

La quête de l’alchimiste est de rechercher et de percevoir ces trois principes qui seraient comme les trois notes de l’accord parfait, lorsque cet accord est parfait il apparaît une note supplémentaire qui est la note de l’univers, directement en rapport avec l’Unité. Pour chercher cette note, l’alchimiste utilise la matière palpable de notre monde.

Méthodologie :

Résultat d’images pour alchimie distillation

La première chose à faire est de trouver la première matière, celle de départ. Ensuite il faut la dégrader pour extraire de cette matière le message contenu dedans (l’accord parfait pour la matière choisie) c’est la phase de putréfaction ou œuvre au noir.

Une fois ce message obtenu et fixé dans la matière résultant de la putréfaction, il va falloir purifier ce message afin que celui-ci soit le plus proche possible de l’accord parfait, c’est la phase de purification ou œuvre au blanc.

Ce message pur est contenu dans une très faible quantité pondérale, (c’est toujours de la matière) et il n’est pas encore parfait et le travail suivant va être la maturation puis la multiplication de cette matière contenant le message juste et parfait. C’est l’œuvre au rouge.

Pour arriver à cela les techniques sont simples, une est basée sur le principe de la dissolution et sur le principe de la précipitation (Solve Coagula), une autre sur le principe de la cohabitation pacifique des contraires ce que les alchimistes appellent les noces chymiques.

Tout ce qui est écrit plus haut ne semble être que du travail de laboratoire ou plus exactement de labo (Labor), mais le travail sur « l’âme-à-tiers » se fait dans l’oratoire. C’est dans l’oratoire que se fait tout le travail de perception des différents niveaux d’énergie issus du fractionnement de l’Unité et que l’on retrouve dans les différentes étapes de purification de la matière. La perception de ces niveaux d’énergie que nous appelons des mondes et qui sont au nombre de 7 nécessite aussi une purification de l’opérateur. C’est pour cela que l’on dit aussi de l’Alchimie que c’est un dialogue avec la matière.

Le résultat du travail de laboratoire : la Pierre des Philosophes

Elles sont au nombre de trois, une par règne. En réalité ce sont des résonateurs harmoniques, c’est à dire que celui qui réalise la pierre d’un niveau se trouve en résonance parfaite avec ce niveau. Comme il a obtenu la quintessence (l’essence la plus pure) de ce niveau, il est en résonance avec la partie le plus élaborée de ce niveau. Il y a une :

Résultat d’images pour creuset creuset alchimie

-Pierre Végétale ou Spagyrique (même plusieurs pierres différentes)

-Pierre Animale

-Pierre Minérale qui est la pierre des philosophes

Présentation de la Spagyrie

Résultat d’images pour  spagyrie

C’est la plus « simple » à réaliser, le materiel nécessaire est assez réduit et les températures utilisées sont inférieures à 100°C. La matière première est une plante ou une partie d’une plante. La plante est choisie en fonction des propriétés qu’elle contient et que l’on veut magnifier, c’est pour cela que l’on peut faire des Pierres Végétales différentes.

Première étape est là aussi un putréfaction de la plante. Ensuite le produit de la putréfaction est filtré (c’est le soufre de la plante) puis mis en contact avec le mercure végétal qui est l’esprit de vin (alcool absolu tiré du vin par distillation).
Deuxième étape: c’est le passage du message obtenu par la putréfaction dans le mercure, c’est l’étape des noces chymiques. C’est la cohabitation des contraires car sur le plan chimique simple les deux liquides en présence ne se mélangent pas. À ce stade l’alcoolat obtenu peut être utilisé par exemple à des fins thérapeutiques.
Troisième étape: elle consiste à imbiber le sel de cette plante obtenu par calcination avec le mercure teinté prouvant que les noces sont consommées. Il faut fixer le volatil et non volatiliser le fixe. Au bout d’un certain temps apparaît une huile rouge qui est la pierre végétale, c’est la quintessence de la plante considérée.

Le but est bien évidemment le dialogue avec le monde végétal et une élévation de son niveau de perception de notre univers.

La Pierre Animale

Aucun alchimiste bien né ne fait la pierre de sang, cette pierre a comme but la maîtrise de son propre règne, mal utilisée c’est la pierre des dictateurs. Si laisser dans l’histoire un nom comparable à Gilles de Retz vous tente…

La Pierre Minérale

Résultat d’images pour creuset creuset alchimie

La pierre métallique est ce qui représente l’aboutissement de l’œuvre. Elle permet à celui qui la trouve, de ne faire qu’un avec l’Univers. C’est la pierre des philosophes ou pierre philosophale.

Le cherchant, fabriquera dans un premier temps, un aimant. Il est écrit dans un texte ancien : il prendra une graine métallique, la plantera dans une terre métallique et l’arrosera avec un engrais métallique, et l’entourera de tous ses soins pour que la pousse se développe jusqu’au fruit.

Si cet aimant est parfait c’est-à-dire s’il ne contient aucune impureté et si le cherchant est prêt, alors ce qui est en haut acceptera de descendre dans ce qui est en bas. L’adepte, car c’en est un maintenant, verra devant ses yeux et dans son cœur, s’allumer une « lumière » qui chassera toutes ténèbres.
Il aura trouver le bonheur véritable.

La Voie Royale :

La Voie Royale est l’une des 3 voies initiatiques de l’Alchimie. Contrairement à la Voie Sèche et à la Voie Humide, qui utilisent de la matière pour réaliser la Pierre Philosophale et atteindre l’Illumination, la Voie Royale est une voie «sans matière» qui s’accomplit en pratiquant des exercices notamment sur le souffle, la visualisation et la projection de la pensée etc… afin de réaliser la Pierre Philosophale à l’intérieur du corps.

C’est une voie qui peut paraitre plus aisée mais nécessite beaucoup de travail de connaissance de soi même.

Résultat d’images pour creuset creuset alchimie