La nature psychologique des cinq éléments

Harmonisation de l’Eau – Rein

Eau-dialytique-herboristerie-victor-hugo-1170x800

Le premier des cinq éléments, l’Eau, peut être compris comme une énergie condensée et relativement statique, en phase yin, s’exprimant dans la léthargie ensommeillée de l’hiver et la nuit. Bien que l’élément Eau représente un « flottant » état de repos, il contient en lui-même le potentiel de croissance et le germe de la régénération. Il est donc associé à la source même de la vie – avec le pouvoir et la force de procréation et de la volonté de survivre.
Le principal organe yin de l’élément Eau est le Rein, en tant que fonction organique tout autant que comme organe physique. Il abrite l’esprit Zhi, qui s’exprime dans la volonté. La volonté est la source non seulement de notre volonté de puissance, mais aussi de notre force intérieure innée et de la capacité à endurer. Quand le « Vouloir » est atteint, déstabilisé, la «Crainte» peut surgir – une condition psycho-énergétique qui peut se référer non seulement à l’appréhension, mais aussi à l’anxiété, au sentiment d’insécurité et au manque de confiance en soi. Toutes les émotions dites racines, et donc liées aux entités–esprits séjournant dans les organes, peuvent ainsi, en fait, s’exprimer de différentes façons.
Un exemple d’une huile essentielle capable de tonifier le Qi du rein et donc de renforcer la volonté est celle issue du bois de cèdre (Cedrus atlantica). La capacité de cette huile à renforcer à la fois les reins et la rate-pancréas, est indiquée, sur le plan physiologique, en cas de léthargie générale, d’abattement profond et de manque de concentration. Sur un plan psychologique, elle contribue, non pas à stimuler la volonté d’action, de mouvement, mais à renforcer la volonté de tenir bon, de résister – et même de lutter contre la persistance des forces extérieures négatives.
L’huile essentielle de bois de cèdre peut donc nous donner une force de résistance inépuisable en temps de crise. La stabilisation de la pensée consciente et l’apaisement mental en résultant, aident à résister aux événements soudains et aux fortes émotions menaçant de saper la confiance et le moral. Elle peut « recentrer » l’ego, quand nous nous sentons déstabilisés, aliénés ou lorsque, par exemple, nous nous trouvons dans un pays étranger, en milieu inconnu, ou lorsque nous avons à affronter un à priori défavorable de l’opinion.

Harmonisation du Bois – Foie.

20180514_174824.jpg

Le deuxième élément – le Bois – est l’expression d’une augmentation de l’énergie yang et d’une accélération, comme l’énergie du printemps dans la nature ou celle que l’on ressent au réveil et au lever matinal. A ce stade de la transformation cyclique de l’énergie, les forces contenues et latentes de l’Eau sont mobilisées et dirigent les événements. L’élément Bois est par suite associé à la fois aux notions de mise en mouvement et d’évolution.
L’organe principal lié au Bois yin organe est le foie. On dit du foie qu’il abrite le Houn, l’entité-esprit qui s’exprime par la capacité à imaginer, à envisager, à se projeter, à rêver et à planifier. Il est à la source de la motivation et de l’ambition. Lorsque pour une raison ou une autre il est bloqué, l’expression émotionnelle liée à l’énergie bloquée du Foie, la Colère, apparaît. De façon analogue à la Peur ou la Crainte, la Colère peut être ressentie non seulement comme une gêne ou un mal-être émotionnel, mais aussi sous les aspects plus typés de la frustration, de l’irritabilité, d’une humeur maussade et même dépressive. La dépression est souvent conséquente à une colère qui ne trouve pas d’exutoire, qui n’est pas résolue. Alors l’énergie du Foie/Bois se trouvant opprimée, cette oppression atteint l’entité-esprit ou âme de l’organe, le Houn, et cela apparaît alors dans les manifestations émotionnelles et les inclinations psychologiques comme comportementales.
Deux des plus efficaces huiles essentielles pour le rétablissement de l’harmonie de l’élément Bois sont celles issues des camomilles Romaine et Allemande (Chamaemeleum noble et Chamomilla recutita). Huile antispasmodique majeure, la camomille régule le foie, dissipe la stagnation du Qi, et permet ainsi de dissiper la tension nerveuse qu’induit, le plus souvent, un déséquilibre de l’énergie du Bois.
Dans une perspective plus subtile, l’huile essentielle de camomille est dite réduire la tension excessive de l’ego -désir – et la frustration, le ressentiment et la dépression qui peuvent suivre dans son sillage. Sa chaleureuse et douce flagrance apporte un sentiment de satisfaction, alors que sa douce amertume calme et aide à accepter la réalité. La camomille aide à laisser filer des attentes figées, à calmement reconnaître ses propres limites, et aussi à accepter plus facilement l’aide et le soutien que d’autres peuvent envisager d’apporter. Elle sera, de ce fait, souvent capable de rétablir l’harmonie chez ceux ayant un déséquilibre dans l’énergie de l’élément Bois.

Harmonisation du Feu – Cœur.

20180328_221807.jpg

Après le Bois vient le Feu. Il est le symbole de l’énergie à son expansion maximale et radiante, du yang à son apogée. C’est l’élément qui domine en été, à la mi-journée et à midi. Le Feu accomplit l’élan initial du bois, la nécessité de bouger et d’évoluer, et lui donne sa raison d’être – un sentiment inné de l’idéal. L’énergie est alors à son stade le plus raffiné et sensible, et est associée à la fois à un éveil de la conscience et à l’auto identification.
L’élément Feu yin est principalement lié à deux organes: le cœur et le péricarde – même si c’est le cœur qui abrite le Shen, ou ‘Esprit’. Le Shen dirige les fonctions de penser, de ressentir, de la mémoire et de l’imagination, et en lui se focalise toutes les activités mentales et émotionnelles. Pierres angulaires de la sensibilité et de l’émotion, la sérénité du cœur et le Shen sont essentiellement responsables de l’établissement d’une vie affective et sociale satisfaite et bien intégrée – ainsi que d’un esprit serein, équilibré. Conséquemment, la plupart des problèmes psychologiques sont presque toujours, au moins à un certain degré, associés à un déséquilibre au sein de l’élément feu.

L’une des huiles essentielles les plus efficace pour harmoniser le cœur et l’élément Feu, c’est l’huile essentielle de jasmin (Jasminum officinalis). Rare et très chère sous forme d’huile essentielle, on la trouve plutôt sous forme d’absolue. Comme l’huile essentielle de rose et de lavande, elle est à la fois relaxante et soutient le Qi-énergie du cœur; elle calme les nerfs, apaise les tensions et améliore l’état mental (Shen). En conséquence, le jasmin est une des plus efficaces parmi les huiles essentielles pour traiter la nervosité, l’anxiété, l’agitation et la dépression – cela indépendamment du fait que la personne concernée peut présenter un état de chaud ou de froid, d’excès ou de déficit dans sa constitution.
Au niveau de l’émotionnalité sexuelle, le jasmin contribue à réveiller la passion et à l’associer à l’amour physique. Traditionnellement connue comme ‘plante de la fertilité’, c’est aussi une propriété qui dans le domaine mental et spirituel reflète sa capacité à aider à rétablir la créativité, la « fécondité de l’esprit ».

Harmonisation de la Terre – Rate.

banner-home

Le Feu est suivi par l’élément Terre – l’énergie yang périclite et le yin entre en scène, dans un mouvement vers le bas et dans une forme plus matérielle. La Terre est prédominante vers la fin de l’été, la saison de la « douceur de la fructification», et dans l’après-midi. Elle actualise l’idéal inhérent au Feu pour le réaliser, imprégnant la conscience de pensée concrète et l’Esprit de corporéité.
La Terre est l’élément qui est associé à deux des principaux organes de la digestion – l’estomac et la rate-pancréas (ce dernier est un organe associé). La rate-pancréas abrite l’entité Yi ou «intellect» – cet aspect de la psyché chargé de la pensée, de la concentration, de l’étude et de la mémorisation. Tout comme les organes de la Terre sont chargés de superviser la digestion et l’assimilation des aliments, ils sont-ils aussi concernés par l’absorption et l’analyse des idées et des informations. La Terre est aussi à la base du discernement entre l’essentiel, l’utile, et le peu d’importance, le négligeable.
Si le Qi-énergie de la rate-pancréas est déficient, la concentration peut être atteinte et la pensée, émoussée. Tout comme la faiblesse de la Rate engendre la pléthore et la congestion au niveau physique, cet état engendre aussi l’excès de cogitation et la confusion mentale au niveau intellectuel.

Dans cette situation, l’huile essentielle d’encens (Boswellia carterii) peut être utilisée pour atténuer le désordre et la confusion mentale qui en résulte. Possédant une grande capacité à calmer l’esprit et à recentrer, elle tranquillise en douceur, mais clarifie en profondeur l’intellect (Yi). Elle peut être utilisée chaque fois que l’esprit est distrait et envahi par une cacophonie de pensées.
À l’instar de l’huile de bois de santal, l’encens est une aide idéale à la méditation, à la contemplation et à la prière, pour cesser le bavardage mental. Facilitant l’apaisement et la concentration sur un objet unique, il permet à l’Esprit de s’élever.

Harmonisation du Métal – Poumon.

b_044707.jpg

Le cinquième élément est le Métal – l’énergie concentrée en une synthétique phase yin de transformation. Le Métal prend la nature formative de la Terre et l’affine, y ajoute ordre et définition. La saison du Métal est l’automne, et le moment de la journée le soir – périodes de repos et de réflexion. L’élément Métal est également associé à la fois avec l’envie d’interagir, d’être intégré, et avec la nécessité de maintenir la distance.
L’organe principal de l’élément Métal est le poumon. Alors que le foie est dit abriter l’âme éthérée (Hun), les poumons sont la résidence de l’âme corporelle (P’o). Le P’o est l’aspect physique ou «animal» de l’âme humaine, et constitue la part physique, la contrepartie la plus yin de l’Esprit éthéré. L’âme corporelle est essentiellement liée à l’âme instinctive et sensorielle de la nature, et nous donne la capacité physique de la sensation du toucher, ainsi que du goût, de l’odorat, de la vue et de l’ouïe. Il offre également ce que l’on appelle le sixième sens, une intuition animale auto protectrice, qui contribue, à un niveau subtil, à la fonction protectrice du Métal.
Vivant dans l’instant, l’esprit corporel est souvent affecté, en particulier par des sentiments de regret, de remords et le sentiment de perte. Ces émotions, à leur tour, peuvent entraver le bon ordonnancement du rythme fonctionnel des poumons comme « prendre au-dedans» et « laisser aller », compte tenu d’une incapacité psychologique à accepter et à renoncer pleinement. Une âme corporelle qui est gênée, et qui ne peut plus s’engager pleinement dans ce processus, on dit d’elle quelle est « affligée par », ou « coincée dans », le deuil – l’émotion racine de l’élément Métal.

En encourageant ce processus de « prise et de laisser-aller », l’huile essentielle de cyprès (Cupressus sempervirens) renforce le corps et l’esprit de l’élément Métal (P’o). Elle soutient la dissolution du remords et inculque l’optimisme. L’huile de cyprès aide à nager dans le flux de la vie, à rester en prise avec les événements. De là, nous pouvons contempler les causes profondes de notre relation à la mort et vivre le processus du deuil sans que cela ne déstabilise de manière durable notre implication à l’instant présent.

L’huile essentielle de cyprès a donc, par conséquent, une des plus distincte et profonde action psychologique. L’acidité astringente et boisée de l’essence transmet un sentiment de cohésion et de stabilité. Dans le même temps, sa capacité de faire circuler le Qi et le sang, se rapportent à la fois à une transition psychologique et à la nécessité d’un changement. L’action de l’huile de cyprès, est alors de nous aider à faire face et à accepter ce changement, même difficile – de nature à la fois intérieure et extérieure. Elle peut de cette façon contribuer à rétablir l’harmonie, même dans les cas les plus problématiques de déséquilibre de l’élément Métal.

Publicités