Alchimie et la voie royale

ALCHIMIE – LA VOIE ROYALE
Résultat d’images pour alchimie
« Il faut apprendre à opérer en toi une transformation spirituelle afin que tu libères de ton corps grossier l’essence subtile et l’esprit vivifié qui sommeille en toi.
Le juste milieu qui siège dans l’équilibre est la voie de la libération et de la transcendance de l’âme.
Si tu opères en toi ce changement ou métamorphose, alors tu auras la possibilité de rectifier la pierre brute. »
V.I.T.R.I.O.L :
Visita Interiora Terrae Rectificandoque Invenies Occultum Lapidem
Visite l’intérieur de la terre et en rectifiant tu trouveras la pierre cachée.
Résultat d’images pour alchimie
Le but de l’alchimie est de spiritualiser la « matière » (le corps humain) en procédant à un alignement intérieur. Cet alignement permet à la Lumière de pénétrer la « matière ». Ainsi, la « matière » n’offre plus de résistance à la Lumière.
La « matière » est transmutée en Lumière.
Le corps est alors affranchi des limitations de l’espace et du temps.
Il devient un « corps de gloire », un corps de lumière.
Dans son traité sur l’Optique, Newton écrit : « La transformation des corps en lumière et de la lumière en corps est très conforme au cours de la nature, qui semble se complaire aux transmutations ».
La pratique de l’alchimie spirituelle tente de relier le ciel (l’esprit) et la terre (la matière), mais pour que cette union s’opère il lui faut réaliser l’alignement intérieur (les quatre éléments), sans cela elle restera vaine.
Roger Bacon (XIII°siècle) : 
 » L’Alchimie est la science immuable qui travaille sur les corps à l’aide de la théorie et de l’expérience, et qui, par une conjonction naturelle, les transforme en une espèce supérieure plus précieuse“.
Il faudra passer comme toute initiation à une mort symbolique de l’être pour renaitre à nouveau (livre des morts égyptien : livre pour renaitre au jour) et œuvrer de manière a ce que la matière du corps subisse le principe du « solve et coagula » (dissoudre et coaguler ), et transmuter ainsi en pure Lumière.
Car c’est la « mort » à un état et la « naissance » à un autre état, considérées comme les deux faces opposées et inséparables d’une même modification de l’être (voir Le Symbolisme de la Croix, ch. XXII, et Aperçus sur l’Initiation, ch. XXVI)
La « transmutation » implique donc, à un degré ou à un autre , une sorte de renversement des rapports ordinaires (nous voulons dire tels qu’ils sont envisagés au point de vue de l’homme ordinaire), renversement qui est d’ailleurs plutôt, en réalité, un rétablissement des rapports normaux.
« Sachez que la fin n’est que le commencement et que la mort est cause de vie. La vie est le commencement de la fin. Voyez noir (à la naissance), voyez blanc (comme la vie), voyez rouge (pour une renaissance) »
Texte grec « attribué » à Hermès Trismégiste.
Résultat d’images pour alchimie
Publicités